WOMEN IN LAW AND DEVELOPMENT IN AFRICA/FEMMES, DROIT ET DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE (WiLDAF/FeDDAF) (http://www.wildaf.org.zw )


Les origines du Women in Law and Development in Africa/Femmes, Droit et Développement en Afrique remontent au Forum des ONG à Naïrobi au Kenya en 1985 pour marquer la fin de la décennie des Nations Unies pour les femmes. Les femmes activistes qui participaient au forum s’étaient réunies et avaient pris l’engagement de créer un réseau pour les droits des femmes africaines. Le réseau a été officiellement établi en 1990 à Harare au Zimbabwe après un long processus d’analyse contextuelle, d’identification des besoins, de formation et de planification des membres en vue de renforcer les programmes locaux et la coordination.


WILDAF/FEDDAF s’est investi dans l’élaboration des programmes de mobilisation de groupes de plaidoyer pour les droits des femmes aux niveaux national, sous régional et panafricain lors de divers forum. Il a centralisé et mis à la disposition des organisations et individus membres, des informations sur les évolutions et stratégies dans le domaine des droits des femmes en Afrique et ailleurs. Il a fait acquérir aux membres des compétences variées nécessaires pour accroître l’efficacité de leurs programmes.
Grâce à ses actions, le WILDAF/FEDDAF a fini par être reconnu comme un organe régional pour les droits des femmes.


  • 1993 : coordination de la campagne pour la reconnaissance des droits humains des femmes à l’occasion de la réunion de la Commission des Nations Unies sur les droits de l’Homme à Vienne.

  • 1994 : Point focal pour les droits de l’Homme lors de la conférence préparatoire africaine de Dakar et de la 4ème conférence mondiale sur les femmes à Beijing en 1995.

  • 1996 : Implication dans le lancement au Burkina Faso de la campagne contre l’impunité en Afrique

  • 1996 : Récipiendaire de l’Award des organisations décerné par le Groupe International des Droits de l’Homme à Washington en 1996.

  • 1997 : Création des bureaux sous régionaux

  • 1999 : Mobilisation et coordination des organisations de droits des femmes autour pour l’élaboration du projet de protocole à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, relatif aux droits des femmes.


LE BUREAU SOUS REGIONAL AFRIQUE DE L’OUEST


Le WiLDAF/FeDDAF Afrique de l’Ouest a été créé en avril 1997 et est basé à Lomé au Togo. Il a pour mandat de dynamiser le réseau dans la sous région. Il fonctionne de façon autonome mais en conformité avec les dispositions statutaires du réseau. Le réseau couvre actuellement huit pays de la sous-région ouest-africaine : le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, la Guinée-Conakry, le Mali, le Nigeria, le Sénégal, le Togo et la Côte d’Ivoire. Il cherche à s’étendre en Gambie, au Liberia, au Niger et en Sierra Leone où le WiLDAF/FeDDAF dispose déjà d’un nombre important de membres.