Dans le cadre du projet : « Promouvoir les droits économiques et sociaux des femmes agricultrices par le biais de politiques sous régionales et régionales »,  le WiLDAF   accueille ce matin des représentants de Diakonia à son siège pour une  visite de travail de deux jours en rapport avec le  programme Justice Économique en Afrique soutenu par Diakonia.

 

En partenariat depuis janvier 2017, le WiLDAF  fait partie des bénéficiaires  du programme Justice Économique en Afrique subventionné par Diakonia.  Le programme vise à Promouvoir les droits économiques et sociaux des femmes agricultrices à travers  des actions de  plaidoyer aux niveaux  national, sous régionale  et régionale  en vue de la mise en œuvre des politiques régionales telles que le  PRIASAN.

 

 Ledit programme prévoit une évaluation annuelle  pour débattre des avancées mais également des défis rencontrés dans la mise en œuvre des activités.  

 

La séance de travail des 16 e 17 septembre 2019, vise par conséquent à apprendre des actions du WiLDAF, à évaluer les résultats engrangés par le programme, à échanger sur les  défis rencontrés et les leçons apprises, et évaluer  la conformité des actions du WiLDAF- AO  sur le plan narratif et financier aux exigences de DIAKONIA.    

 

Le  programme Justice Économique en Afrique a permis au WiLDAF d’entreprendre divers actions de plaidoyer et de renforcement de capacité en faveur des femmes rurales et des organisations œuvrant dans le domaine du foncier.

 

Parmi les résultats du programme soutenu par Diakonia, nous  pouvons noter

-Le renforcement de capacité du réseau  parlementaire  de la CEDEAO sur l’Egalite Genre et les investissements agricoles, que le WiLDAF a contribué à mettre  en place ;

 

-la poursuite du travail d’influence de la politique agricole de la CEDEAO en influençant  le contenu de la stratégie de l’employabilité des jeunes tirée de cette  politique.   Grace à l’action du WiLDAF, la stratégie adoptée, prévoit des mesures spécifiques pour faciliter les efforts d’intégration des jeunes femmes dans les chaines de valeurs  du  secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique ainsi que   de l’agro-buisness.

 

-Le renforcement de capacité des femmes rurales et des organisations de défense de droits des femmes et celles  de  la société civiles œuvrant dans le domaine du foncier, sur le leadership transformationnel et suivi et l'évaluation  des politiques agricoles régional et national. Le programme a également permis de renfoncer la capacité du personnel du WiLDAF dans divers domaines;

 

Le réseau se réjouit de cette visite et du partenariat  entre Diakonia et le WiLDAF  qui  est déterminant pour obtenir de nouvelles avancées dans la prise en compte et la mise en œuvre  effective des droits économiques et sociaux des femmes.

 

Service Communication

Documentation

Facebook

Dernier bulletin