Le suicide volontaire fait son chemin de cheval en Guinée et cela est dû à plusieurs facteurs dans la société guinéenne soit par jalousie, le désespoir ou par le mariage forcé

.

C'est le cas de la jeune fille Maimouna Traore âge d'une dizaine d'années qui s'est pendu le vendredi, 21 avril 2017,dans le district de samory 2 sous- préfecture de yalakoro relevant de la préfecture de Madiana .

Selon les informations , l'acte s'est produit après le mariage de la fille à un jeune du même district qui l'avait épouser comme sa deuxième femme.

Un témoin proche des parents de la victime a précisé que, Maimouna Traore s'est pendu parce-qu'elle a été accompagné dans le foyer de son son mari.

Dépêché sur le champs pour connaître réellement les circonstances dans lesquelles la fille a trouvé la mort ,le médecin légiste a fait savoir que le corps de la fille a des anciens cicatrices.

 

De l'autre côté de la gendarmerie informée de cette situation une enquête a été ouverte " Ce drame survenu fait état de pendaison suite à un mariage forcé et les investigations se poursuivent " fait savoir les agents de la gendarmerie.

Il est à noter que, l'acte s'est produit à 125 km de la préfecture de Madiana.

 

Source:allafrica