La Commission de l’Union Africaine  en collaboration avec  l’Allemagne et ONU- femmes ont organisé du 31 mai  au 2 juin 2017, au siège des Nations Unies à New-York,  le  Forum des femmes leaders pour la transformation de l'Afrique. Pour le WiLDAF-AO, représenté par la Coordinatrice du réseau, Mme kafui Adjamagbo-Johnson, l’importance de la cette rencontre n’est plus à démontrer.
 
Mme kafui Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice du WiLDAF-AO
Mme kafui Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice du WiLDAF-AO
 

Environ 80 participantes venues d’Afrique et de la diaspora composées  de femmes leaders de secteur public et politique, du monde des affaires, de la société civile, du secteur  académique et des médias, étaient présentes à ce forum. Ayant pour objectif de créer un espace de partage d’expériences et leçons apprises, la rencontre  a permis aux différentes participantes de réfléchir et débattre de  différents  questions  en vue de renforcer la participation des femmes dans la prise de décision dans tous les domaines de la vie. 

Plusieurs  points de débat figuraient à l’ordre du jour notamment   "Vue d'ensemble de la direction des femmes en Afrique: les perspectives historiques, les opportunités et les défis actuels et émergents
- Quel genre de leadership féminin est nécessaire pour promouvoir la mise en œuvre de l'Agenda 2063 et les objectifs du développement durable… ou encore
 
 "Réalisation de l'égalité de genre et des aspirations et objectifs de l'autonomisation des femmes en Afrique,

-l'Agenda 2063 et l'Agenda du développement durable 2030: des engagements internationaux et continentaux aux priorités nationales et sous-régionales".
 

Le Forum a pris fin avec le lancement du réseau des femmes leaders africaines, qui permettra  de renforcer la participation transformatrice des femmes dans la prise de décision dans tous les domaines de la vie avec un accent particulier sur la gouvernance, la paix et la stabilité.  
 
 
Service Communication