Photo: ONU Femmes/Ryan Brown

 

Petit guide du programme global sur l’égalité des sexes dans le cadre de la 73e Assemblée générale des Nations Unies (AGNU 73) : acteurs présents et enjeux

 

La plus grande réunion annuelle des leaders mondiaux ! Existe-t-il meilleur moment pour mettre l’accent sur l’importance des droits des femmes et de l’égalité des sexes et souligner les défis et les progrès en la matière ?

 

Avant même l’ouverture de l’Assemblée générale, sa Présidente élue, María Fernanda Espinosa Garcés, a attiré l’attention sur la violence basée sur le genre et l’autonomisation politique dans un discours consacré à la session.

 

Mme Garcés, qui est la quatrième femme seulement à présider l’AGNU en 73 ans, dirigera cette année la rencontre, qui s’est ouverte le 18 septembre 2018 au siège des Nations Unies à New York. Le débat général de haut niveau, qui rassemble les Premiers ministres et les présidents à New York, débutera le mardi 25 septembre 2018 et s’achèvera le 1er octobre.

 

L’AGNU 73 a pour thème : « Faire de l’ONU une organisation pour tous : une force mondiale fondée sur des responsabilités partagées, au service de sociétés pacifiques, équitables et durables ». Dans l’éventail vertigineux de discours de chefs d’État, de célébrités présentes et de tweets diplomatiques à suivre, nous avons fait la liste des évènements à ne pas rater concernant le programme mondial sur l’égalité des sexes.

 

Voici ce que vous devez savoir :

Pourquoi l’égalité des sexes est un sujet important dans le cadre de l’AGNU 73 ?

 

Un monde meilleur pour les femmes et les filles est un monde meilleur pour toutes et tous. Lorsque les femmes sont plus nombreuses à travailler, les économies se développent. Lorsque les femmes contrôlent le revenu de leur ménage, la répartition des postes de dépenses est favorable aux enfants. Lorsque les femmes participent à un processus de paix, l’accord a plus de chances de durer plus longtemps.

 

Il est fondamental que dans tous les aspects du travail de l’ONU, qu’il s’agisse de la paix et de la sécurité, du changement climatique, ou de l’aide humanitaire, les forces et les vulnérabilités particulières des femmes et des filles soient reconnues, prises en compte, et évaluées de manière continue.

 

Qui sera présent ?

Chaque État membre de l’ONU dispose généralement d’une équipe de représentantes et représentants présents à l’AG, composée notamment du chef de l’État, de ministres et de diplomates. Ce sont des acteurs à même de façonner et d’influencer les décisions dans leur pays et sur la scène internationale.

 

Les Ambassadrices et Ambassadeurs de bonne volonté de nombreuses agences de l’ONU, y compris d’ONU Femmes, participeront également aux évènements et plaideront en faveur de questions spécifiques. De nombreuses autres célébrités et personnes d’influence passeront par la Zone média consacrée aux ODD à l’ONU, pour des interviews et des discussions diffusées en direct.

 

Quels sont les enjeux cette année ?

 

L’AGNU 73 sera l’occasion pour les nations de renouveler leurs engagements relatifs aux objectifs mondiaux, et de dialoguer avec les décideuses et décideurs politiques, les leaders et les activistes dans tous les domaines.

 

Trois ans se sont écoulés depuis l’adoption des Objectifs de développement durable (ODD), le programme mondial de développement décidé par les pays du monde, et les États membres feront le point devant l’Assemblée générale de l’ONU sur la situation de leurs nations. Étant donné que l’égalité des sexes est un aspect fondamental de chacun des 17 ODD, il est important d’être à l’écoute de chaque pays pour savoir comment il s’efforce de créer un monde meilleur pour les femmes et les filles.

 

Tout au long de la session, sous différentes formes et de différentes manières, de nombreuses questions urgentes relatives au programme mondial sur l’égalité des sexes seront abordées, telles que l’égalité salariale, des politiques migratoires sensibles au genre et la tolérance zéro pour la violence à l’égard des femmes.

 

Des interviews et des tables rondes organisées à la Zone média consacrée aux ODD, qui diffusera en direct des contenus numériques depuis l’ONU, aborderont les sujets tels que les jeunes et les ODD, l’action climatique, la bonne santé pour toutes et tous, et l’éducation, entre autres.

 

Les réunions et rencontres sur l’égalité des sexes à ne pas rater :

 

  • Cérémonie de remise des prix « SDGs and Her » : les femmes micro-entrepreneurs contribuent à la réalisation des ODD, 24 septembre, 8 h –9 h, ONU Femmes, salle de conférence du 19e étage, Daily News Building, 220 E 42nd St, New York
  • Elle est mon égale : lever les lois discriminatoires pour les femmes et les filles d’ici 2030, 25 septembre, 13 h–15 h, Empire Ballroom, Hôtel InterContinental New York, Barclay, 111 East 48th Street, New York
  • Sommet IMPACT HeForShe, 26 septembre, 10 h - 12 h, Cipriani, 110 East 42nd Street, New York
  • Levée de fonds pour l’Equal Pay International Coalition (EPIC), 26 septembre, 13 h 15 – 14 h 45, South Dining Room, siège de l’ONU, New York
  • Accélérer les efforts pour éliminer les mariages d’enfants en Afrique d’ici 2030, 26 septembre, 13 h 15 – 14 h 30, salle de conférence 9, siège de l’ONU, New York
  • Le Conseil de sécurité et les femmes, la paix et la sécurité : encourager les mesures concrètes, 26 septembre, 15 h–17 h. Accès et installation des médias audiovisuels : 14 h 15 - 14 h 45, German House, Auditorium, 871 United Nations Plaza, 1 st Avenue/East 49 th Street, New York
  • Forum des dirigeantes et dirigeants d’entreprises et d’organisations philanthropiques mondiales sur l’ODD-5 et l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, 27 septembre, 12 h –15 h.
  • Coup de projecteur sur le fémicide en Amérique latine, 27 septembre, 8 h – 9 h 30, salle de conférence 1, siège de l’ONU, New York
  • Petit-déjeuner ministériel de haut niveau : s’adapter au changement climatique — autonomiser les femmes, 27 septembre, 8 h–10 h, salle à manger des délégués, siège de l’ONU, New York
  • Briefing à l’attention des médias : la créativité : une force au service de la parité entre les sexes, 27 septembre, 15 h 30 – 16 h 30, Westin Grand Central, 212 East 42nd Street, New York
  • Accélérer le mouvement des femmes en faveur de la paix et de l’action humanitaire : innover et remettre en cause le statu quo, 27 septembre, 18 h 30 – 20 h 30, Delegates Dining Room, siège de l’ONU, New York
  • Promouvoir une gouvernance migratoire sensible au genre au travers du Pacte mondial sur les migrations, 28 septembre, 9 h 30–11 h, salle de conférence B, siège de l’ONU, New York

 

Plus tard au cours de la session, les 5 et 8 octobre, les délégués de l’Assemblée générale porteront spécifiquement leur attention sur l’élimination de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles, de la traite des femmes et des filles et des mutilations génitales féminines. ONU Femmes présentera trois rapports reprenant les meilleures pratiques et proposant des mesures concrètes pour poursuivre la lutte contre les fléaux que sont la violence et le harcèlement sexuel. Pour plus d’informations, consultez l’avis aux médias d’ONU Femmes.

 A lire

Gros plan : 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies

Source:unwomen.org

Documentation

Facebook

Dernier bulletin