Le Women in Law and Development in Africa- Afrique de l’Ouest (WiLDAF-AO) organise  du 28 au 30 novembre 2018 à Lomé, un atelier d’échanges sous régionale conjointe de partage d’expérience et de réflexion sur les mariages d’enfants. La rencontre s’inscrit dans le  cadre du projet « Lutter contre les mariages précoces par l'autonomisation des filles en Afrique de l'Ouest ».

 

Démarré en juillet 2016 grâce à l’appui financier du CRDI, le projet susmentionné est à sa 3ème année  de mise en œuvre. Il  vise à contribuer à la baisse des mariages précoces à travers la génération de connaissances nouvelles et de solutions alternatives durables ainsi que la promotion de l’utilisation à grande échelle de ces connaissances nouvelles sur le mariage précoce en Afrique de l’Ouest. L’atelier qui va démarrer le 28 novembre, vise à créer une synergie entre les différentes initiatives cherchant à générer  des changements sociaux au sujet des mariages d’enfants. 

 

L’atelier se veut  donc un cadre d’échanges et de discussions. Il  permettra aux participants de présenter les résultats des différents projets et de mettre en exergue les impacts des différents  modèles d’intervention  au Mali, au Niger, au Togo, en Côte d’Ivoire, au Sénégal afin d’en tirer leçons et de planifier les plaidoyers pour la vulgarisation des résultats et leur mise à l’échelle.

 

Il faut signaler que les projets concernés ont la particularité d’impliquer les jeunes filles, les garçons, les autorités traditionnelles et religieuses et d’autres acteurs communautaires ainsi que des représentants des administrations locales.

 

Ledit atelier regroupera  une vingtaine de participants provenant  du Sénégal, Cote d’ivoire, Mali, Togo, Canada, Angleterre, composés de chercheurs de diverses disciplines, des représentant(e)s du CRDI, des spécialistes travaillant sur la question des violences basées sur le genre y compris les mariages précoces et forcés, les acteurs de des projets subventionnés par le CRDI.

 

Le WiLDAF se réjouit de la tenue de  cet atelier de partage sur la fin des  mariages d’enfants qui  donne un cachet particulier à sa contribution aux 16 jours campagnes contre les violences faites aux filles et aux femmes, en cours depuis le 25 novembre 2018 avec pour thème « Oranger le monde : #ÉcoutezMoiAussi ». Ce thème est une invitation à soutenir les femmes et les filles de par le monde  contre les déséquilibres historiques dans la détention du pouvoir, dans lequel le harcèlement sexuel et les autres formes de violence sont profondément enracinés.

 

Service Communication