Terme de Référence   pour le recrutement d’un auditeur externe 

 

  1. Introduction

 

Créé en avril 1997, le Women in Law and Development in Africa –Afrique de l’Ouest (WiLDAF-AO) est la coordination sous régionale pour l’Afrique de l’Ouest du WiLDAF, un réseau panafricain de droits des femmes. Le réseau est destiné à promouvoir et à renforcer les stratégies qui lient le droit au développement, afin d’accroître la participation et l’influence des femmes aux niveaux local, national et international. Il a un statut d’organisation à but non lucratif.

Le bureau du WiLDAF-AO est basé à Lomé, au Togo, pays avec lequel il a un accord de siège depuis mai 2009. Il regroupe sous sa coordination 11 bureaux pays (Bénin, Burkina Fasa, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée Conakry, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal et Togo) qu’il a contribué à mettre en place.

 

Les actions du réseau que ce soit au niveau national ou régional sont principalement axées sur :

 

  • le renforcement de capacités des femmes elles-mêmes pour qu’elles puissent mieux se prendre en charge et réclamer leurs droits;

 

  • Le renforcement de capacités des acteurs étatiques et non étatiques (parlementaires, agents des Ministères pertinents,  corps judiciaires, les chefs religieux et traditionnels, les leaders d’opinion) afin qu’ils puissent apporter la contribution clé devant conduire à l’effectivité des droits des femmes ;

 

  • Le plaidoyer et lobbying aux niveaux national, régional et international en vue des reformes législatives, politiques et pour la prise en compte des besoins et attentes des femmes dans les budgets.

 

  • La communication à travers des publications, un bulletin trimestriel et un site web ainsi qu’une présence sur les réseaux sociaux pour permettre aux femmes de se faire entendre et de rendre visible leur contribution au développement de leurs pays respectifs.

 

Toutes les actions du réseau sont entièrement subventionnées par des partenaires financiers internationaux.

 

La comptabilité du WiLDAF est tenue en francs cfa (XOF) avec le logiciel « SAGE 100 » en conformité avec les normes comptables internationales et suivant les procédures comptables et financières du WiLDAF-AO.

 

  1. Objectif général 

 

L’objectif général de la mission est de permettre à l’auditeur externe de procéder à une vérification systématique des états financiers du WiLDAF-AO  afin d’exprimer une opinion professionnelle sur la situation financière du WiLDAF-AO à la fin de chaque exercice fiscal (1er janvier au 31 décembre) conformément à la norme ISA 800/805 et de s’assurer que les ressources mises à la disposition de l’institution pour la mise en œuvre des différents projets sont utilisées efficacement aux fins pour lesquelles elles ont été octroyées en vue de l’atteinte des objectifs fixés.

 

Elle doit en outre s’assurer de la transparence des informations comptables et financières .   cliquez pour  lire la suite