Au niveau sous régional (WiLDAF-AO)

 

I- Contexte

Les présents termes de référence pour le recrutement d’un ou d’une Consultant(e), s’inscrivent dans le cadre d’un projet sous-régional de recherche action intitulé : « Lutter contre les mariages précoces par l’autonomisation des filles en Afrique de l’Ouest »

Le projet de recherche action sur les mariages précoces est exécuté dans trois pays d’Afrique de l’Ouest. Il s’agit du Niger, du Mali (deux pays dont l’ampleur des mariages précoces est élevée avec une prévalence respectivement de 77 et 61%.1) et le Togo (où le phénomène existe mais ne connait pas une trop grande ampleur que les deux autres pays).

Les constats révèlent que l’Afrique de l’Ouest est l’une des régions du monde où la prévalence des mariages précoces est parmi les plus élevées. Aussi, malgré de nombreuses études et recherches réalisées pour comprendre les causes et les conséquences du phénomène, les mariages précoces demeurent avec une ampleur persistante et des conséquences néfastes sur la vie des jeunes filles.

Le WiLDAF-AO, en collaboration avec trois Instituts de Recherche au Niger, Mali et Togo et l’appui financier du Centre de Recherche et du Développement Intégral (CRDI) dans le cadre de ce projet, mène une recherche action avec une perspective comparative et en se basant sur les sur les résultats d’études de bases conduites dans les pays.

 

pdf Télécharger le TDR (1.22 MB)

Facebook

Dernier bulletin

wildaf