English EN French FR

Accès facile des femmes et des filles à la justice en Afrique de l’Ouest à travers des Centres d’Aide Juridique Digitale (CAJUD)

Accès facile des femmes et des filles à la justice en Afrique de l’Ouest à travers des Centres d’Aide Juridique Digitale (CAJUD)

Accès facile des femmes et des filles à la justice en Afrique de l’Ouest à travers des Centres d’Aide Juridique Digitale (CAJUD

Partenaires de mise en œuvre : WiLDAF- Benin, WiLDAF-Côte d’Ivoire, WiLDAF- Sénégal- WiLDAF-Togo

Pays : Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Sénégal.

Durée :1 an

Objectif : Renforcer la protection des femmes et des filles victimes de violation de leurs droits à travers l’amélioration du Centre d’Aide Juridique Digitalisé (CAJUD) dans trois pays (Côte d’Ivoire, Ghana et Togo) et son installation au Sénégal.

L’outil CAJUD permettra d’améliorer significativement la productivité et l’efficacité des Centres d’Aide Juridique ainsi que leurs capacités de documentation et d’analyses des cas de violation de droits des femmes.

Les services offerts par l’outil CAJUD :

  • Mise en relation : les plaignantes entrent en contact avec le centre en les appelant ;
  • Prise en charge : les plaignantes sont reçues au bout du fil par des conseillères en charge de les écouter, de les informer et les conseiller, de les orienter si besoin est vers d’autres services appropriés, de leur proposer une médiation pour régler le problème et dans tous les cas de faire un suivi du dossier. Les conseillères remplissent des fiches virtuelles qui leur servent à enregistrer les informations des plaignantes ;
  • Suivi et accompagnement : téléphonique ou présentiel si nécessaire, il sert à suivre l’évolution du cas et à mettre à jour des fiches créées pendant les séances d’écoute successives tout au long du processus d’accompagnement de la plaignante en vue du règlement de son cas ;
  • Evaluation : les chargés de suivi évaluation compilent toutes les données, de toutes les sources actives afin de produire des rapports et analyses nécessaires à la résolution des cas reçus ;
  • Le processus de transfert progressif de compétences aux entités utilisatrices se fera dès le début et pour favoriser la durabilité du projet en appui avec l’accompagnement des structures locales.
  • Discrétion.

 

Activités

  • Formation en ligne du personnel du centre et autres bénévoles à l’outil CAJUD au Sénégal
  • Renforcement de capacités des personnels et bénévoles des centres à la prise en charges appropriées des cibles vulnérables et marginalisés surtout ceux identifiés par le projet
  • Sensibilisation des populations : Radio, réseaux sociaux, support papier
  • Élaboration d’un Policy brief pour attirer l’attention des décideurs nationaux et les partenaires en développement sur l’utilité de la digitalisation afin de les amener à prendre des mesures pour la poursuite de la mise à l’échelle du CAJUD
  • Plaidoyer au niveau régional pour l’extension de l’outil dans la sous-région ouest africaine
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Email

Agenda des évenements

Newsletter

Dernier bulletin d'information

Newsletter N°90 Avril 2022

Abonnez-vous à notre newsletter