English EN French FR

Afrique de l’Ouest: La plateforme de veille « Ëttu Jamm » prône des élections transparentes et démocratiques au Sénégal

Afrique de l’Ouest: La plateforme de veille « Ëttu Jamm » prône des élections transparentes et démocratiques au Sénégal

« Ensemble pour des élections transparentes, démocratiques, inclusives et apaisées par la prévention de toutes formes de violences notamment celles basées sur le genre, le respect des droits humains, la préservation de notre pays contre toute forme d’instabilité, pour le triomphe de la paix, de la sécurité, de la citoyenneté et de la démocratie.»

C’est le message porté par Mme Penda Seck Diouf, présidente nationale de la plateforme de Veille des Femmes pour la paix et la sécurité notamment pour des élections apaisées au Sénégal « Ëttu Jamm » (espace de paix). C’était lors du lancement des activités de cette plateforme qui s’est tenue ce 10 janvier dans les locaux de Femme Africa Solidarité à Dakar.

Ce programme soutenu par le PNUD et le gouvernement canadien fait part du déroulement des activités de la plateforme comprenant une campagne de sensibilisation, de dialogue et de plaidoyer sous forme de caravanes dans les quatorze régions du Sénégal et l’installation de sa Salle de Veille.

Selon Mme Penda Seck Diouf, des rencontres avec les autorités religieuses, traditionnelles, culturelles, politiques et administratives sont prévues dans le but de promouvoir la cohésion sociale, gage de paix au Sénégal.

A cela s’ajoute un programme qui inclut la rencontre avec les candidats de partis et coalitions. Ainsi, elle assure qu’il est prévu qu’un atelier hybride, de renforcement des capacités des femmes sur la prévention des conflits, le dialogue, la participation citoyenne des femmes et la médiation se fasse.

En effet, la plateforme est mise sur pied par 60 organisations féminines de la société civile sénégalaise et panafricaine, en atteste la présidente nationale.

Elle est coordonnée par l’ONG Femmes Africa Solidarité, sous le leadership de l’Envoyée Spéciale auprès de l’Union Africaine sur Femme, Paix et Sécurité, Mme Bineta Diop.

Selon Mme Diouf, il est nécessaire de promouvoir la participation des femmes aux activités politiques et administratives pour que la parité ne reste pas qu’un slogan.

A l’en croire, depuis 2012, la plateforme a veillé à la tenue des élections libre et démocratique et a toujours été une mission réussie grâce à la sensibilisation, la formation des acteurs sur les questions électorales, la prévention des conflits, la veille et l’observation électorales.

Ainsi, « nous sommes à vos service et vous soutiennent pour que cette initiative puisse aller de l’avant », assure Mme Diop.

Mme l’Envoyée spéciale de poursuive que « le Sénégal est à la croisée des chemins, ainsi quand nous voyons ce qui se passe autour dans la sous-région, nous devons veillez à la cohésion sociale et conserver la paix qui est le socle de la démocratie au Sénégal ».

A cet effet, Ëttu Jamm considère qu’une élection est un indice de démocratie et de stabilité pour un pays. Elle est aussi un moyen de légitimation des Institutions de gouvernance et d’exercice de leurs fonctions et prérogatives en toute légitimité.

Par conséquent, Mme Penda Seck Diouf a rappelé avec vigueur la mission de contribution à l’apaisement du climat social, à la consolidation de la cohésion sociale de la paix et de la démocratie.

Elle a annoncé la formation des observatrices qui seront déployées dans toutes les régions du Sénégal, des jeunes opératrices et journalistes monitors sur l’observation électorale, la digitalisation et le monitoring des élections.

Pour rappel, depuis sa création en 2012, la plateforme a participé à toutes les élections présidentielles et législatives de 2012, locales de 2014, législatives de 2017, présidentielle de 2019, locales de janvier 2022 et législatives de juillet 2022.

Le 25 février 2024 étant la date retenue pour l’élection présidentielle, Ëttu Jamm compte participer à tout le processus électoral, conformément à ses missions attribuées et se mobilise pour la tenue d’élections apaisées, transparentes et démocratiques au Sénégal.

Source:allafrica.com

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Email

Agenda des évenements

Newsletter

Dernier bulletin d'information

Newsletter N°95 Juillet 2023

Abonnez-vous à notre newsletter