Des femmes leaders du Mali rencontrent la vice-secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed.

 

Le rôle des femmes dans la gouvernance et la société doit être beaucoup plus important, a déclaré vendredi 13 novembre 2020 la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, à Mopti, au deuxième jour de sa visite au Mali.

 

« Nous devons d’abord reconnaître que les femmes représentent la moitié de la population : or, on ne les voit pas vraiment », a affirmé Amina Mohammed, lors de sa rencontre avec les représentantes du projet « Femmes engagées », une initiative soutenue par les Nations Unies qui favorise l’autonomisation de nombreuses femmes dans la région.

 

Mme Mohamed a appelé à établir un partenariat et accroître le rôle des femmes « tant dans la gouvernance que dans tous les aspects de leurs rôles très importants de la société ».

 

« Nous devons voir les femmes dans ce nouveau Mali.  Nous devons voir les femmes, mais aussi les jeunes et particulièrement les jeunes femmes », a continué la numéro deux de l’ONU.

 

Amina Mohamed s'est rendue sur le site du projet, ou elle a pu visiter des stands des produits des femmes entrepreneurs.  Elle s’est également entretenue avec des bénéficiaires du projet.

 

Ces dernières ont expliqué comment elles travaillent ensemble « non seulement pour être plus résilientes et pour avoir accès aux moyens d’existence, mais aussi en tant qu’actrices de la paix ». Elles ont également présenté des recommandations pour améliorer leur représentativité.

 

Mme Mohammed a loué les efforts des femmes qui « donnent l’espoir qu’un jour le Mali puisse revivre en paix et en prospérité ».  

« Ces associations de femmes appuient le bien vivre ensemble ici entre les différents groupes ethniques.  Les femmes vont consolider la paix, la cohésion sociale et réduire les conflits », a expliqué le Coordinateur humanitaire adjoint des Nations Unies pour la Mali, Johannesh Van Der Klaaw, qui était de la visite.

 

Selon lui la rencontre devrait notamment permettre aux Nations Unies de prendre en compte les échanges et de continuer à appuyer ces initiatives locales.

 

La Vice-secrétaire générale des Nations Unies était arrivée à Bamako jeudi, où elle a pu rencontrer le Chef du Gouvernement, Moctar Ouane.  Leurs échanges ont porté sur la réponse socio-économique du gouvernement, les plans de relèvement ainsi que la participation accrue des femmes et des jeunes à la transition pacifique en cours au Mali.

 

Sa visite au Mali a pris fin vendredi après-midi avec l’audience accordée par le Vice-Président de la transition, Assimi Goïta, lors de laquelle elle a présenté ses hommages et est revenue sur les fructueux échanges qu’elle a eus au cours de sa mission dans le pays.

 

Mme Mohammed effectue une tournée de solidarité en Afrique de l’Ouest et au Sahel dont les prochaines étapes devraient comprendre le Sierra Leone, le Ghana et le Nigéria.

 

Source :news.un.org

Facebook

Dernier bulletin