Reconnaissance mondiale du rôle des femmes dans le redressement économique en plein Covid-19. Prise des engagements concrets pour la vulgarisation de l'égalité des sexes dans le monde.

 

En marge du Forum Génération Egalité tenue tout récemment à Paris, en France, du 30 juin au 2 juillet 2021, dont les objectifs primordiaux sont mentionnés en début de texte, la Fondation Bill and Melinda Gates a organisé une interview virtuelle qui a associé Madame Natalie, Conseillère Principale du Directeur Afrique de cette Fondation, et Marcel Ngoyi Ngoyi Kyengi, Editeur-Directeur Général du Quotidien La Prospérité.

 

Dans cette interview d'environ 20 minutes, sur la plateforme virtuelle Microsoft Teams, Nathalie Africa, Conseillère Principale du Directeur Afrique de la Fondation Bill et Melinda Gates, a brossé les motivations qui ont suscité la tenue du Forum Génération Egalité, l'apport précis de la Fondation Gates dans ces assises et leur participation dans la valorisation de la femme congolaise, ou plus encore, des femmes militaires engagées dans les guerres à l'Est du pays. L'interview s'est déroulée, le mercredi 30 juin dernier, jour de la célébration du 61ème anniversaire de l'accession de la RDC à sa Souveraineté nationale et internationale.

 

Il s'agit ici d'une deuxième interview virtuelle tenue sous la réalisation technique de Monsieur Alexandre le Coz, après celle de l'an dernier autour de l'apport salvateur de la Fondation Bill and Melinda Gates dans la riposte aux conséquences dévastatrices causées par la pandémie à Coronavirus, le nouveau titan et ennemi des humains.

 

Questionné par le Patron de La Prospérité sur l'importance du Forum Génération Egalité et sa contribution dans la lutte contre l'inégalité sociale dans son volet du genre, Madame Natalie a affirmé que ces assises vont permettre de décoller sur de nouvelles bases teintées de forte détermination et engagement des leaders de tous les pays du monde entier, en l'occurrence les Chefs d'Etat et les responsables des organisations relevant du secteur privé.

 

Selon elle, les conclusions qui découlent de ce Forum devront, quoi qu'en soit les obstacles qu'ils pourraient rencontrer, être d'application dans des échéances courtes. Donc, "passer de la parole à l'exécution", comme elle l'a répétée plus d'une fois à Marcel Ngoyi. L'harmonisation de cette ambition de sauvetage de la femme, victime d'une injustice sociale sans précédent, devra être portée par les Chefs d'Etat, les dirigeants des organisations privées, des mouvements féministes et de grosses firmes qui ont, d'ailleurs, participé au Forum Génération Egalité.

 

Où vont les 2,1 milliards USD ?

 

Ce décaissement colossale, doit-on le dire, sera orienté vers trois secteurs axés sur des actions définies en amont. La cessation des violences et l'instauration de la justice pour tous en est la première, la liberté de disposer de son corps, sa santé et de contrôler le processus de la reproduction de l'espèce humaine comme deuxième action, et enfin, le leadership et les mouvements féministes comme point de chute.

 
 

Revenant sur le deuxième secteur, à savoir la reproduction de l'espèce humaine, Natalie a déclaré qu'il sera question de s'occuper de tous les problèmes se référant à la planification familiale pour une évolution harmonieuse du couple et du foyer.

 

Pourquoi l'Afrique ?

Il n'y a pas que l'Afrique qui est concernée principalement par le financement de la Fondation Bill and Melinda Gates. Répondant à cette épineuse question lui posée par l'Editeur Marcel Ngoyi, Natalie a aussi cité la partie de l'Asie du Sud.

 

Spécifiquement, elle rajoute que le choix est porté sur l'Afrique en raison de l'implication de quelques Chefs d'Etat de pays africains engagés dans cette vision d'égalité du genre. Elle a cité, entre autres, le Président Sud-africain Cyril Ramaphosa, le Président Kenyan Uhuru Kenyatta, le Président de la RDC et Président en exerce de l'Union Africaine, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

 

Grâce à l'apport substantiel de ces derniers, il s'est tenu un évènement préparatoire au Forum Génération Egalité, la Conférence de Kinshasa sur l'égalité des sexes en Afrique. Tenue le 10 juin dernier au Pullman Grand Hôtel de Kinshasa, cette Conférence a abouti à la signature de la Déclaration de Kinshasa sur l'égalité des sexes en Afrique.

 

Un plan pour les femmes militaires ?

Sur cette préoccupante assez brûlante et d'actualité dans le pays, avec l'instauration de l'Etat de siège dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri, sur décision du Chef de l'Etat, Natalie a répondu qu'il n'y a encore aucun programme destiné en particulier à toutes les femmes militaires engagées au front dans ces milieux à troubles.

 

Sinon, elle a ouvert une brèche en affirmant que la Fondation Bill and Melinda Gates reste ouverte à des éventuelles propositions sur le sujet qui pourront émaner des autorités nationales ou des femmes dirigeantes affectées par la situation de ces femmes.

 

Source:.allafrica.com

Facebook

Dernier bulletin