English EN French FR

INSTRUMENT POLITIQUES – Au niveau Sous Régional

La CEDEAO a été créée le 28 mai 1975 par le Traité de Lagos, au Nigeria. Depuis sa création, la CEDEAO a fait d’importants progrès en mettant en place un cadre institutionnel en termes de politiques et de lois visant la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes et la mise en place des institutions en charge du genre

Le Traité révisé de 1993 énonce que :« Les États membres s’engagent à élaborer, harmoniser, coordonner et définir des politiques et des mécanismes appropriés pour améliorer les conditions
économiques, sociales et culturelles des femmes ». Les membres identifient et
examinent les contraintes empêchant les femmes d’apporter une contribution plus grande aux efforts de développement régional. Il les appelle également à adopter les mesures nécessaires telles que des politiques des lois et des programmes pour veiller à ce que les besoins des femmes soient satisfaits afin de faciliter leur pleine participation au développement social, économique et politique de la région.

L’Acte additionnel de 2015 garantit un large ensemble de droits individuels ayant trait à l’égalité de droits entre les femmes et les hommes pour le développement durable, en particulier ceux des femmes, des filles et des garçons. L’Acte aborde les droits économiques, sociaux et culturels, l’accès à la justice, les droits matrimoniaux et familiaux, les droits des populations vulnérables (notamment les personnes souffrant de handicap, les veuves et les veufs) et la protection des enfants. Il met l’accent sur un large spectre de questions, y compris l’éducation et la formation, la jeunesse et le développement, la violence à l’égard des femmes fondée sur le genre, la santé et le VIH/sida, la prévention et la gestion des conflits, la consolidation de la paix et la sécurité

 

La Stratégie et le Plan d’Action Genre 2020-2030 de la CEDEAO pour la Réduction des Risques de Catastrophe

La Stratégie et le Plan d’Action Genre 2020-2030 de la CEDEAO pour la Réduction des Risques de Catastrophe (SPAG RRC de la CEDEAO 2020-2030) vise à aider les États membres à renforcer leur résilience face aux risques naturels qui englobe tous les segments de la société.

  • Politique de genre de la CEDEAO 2004

La Politique Genre de 2004 de la CEDEAO vise à créer un environnement favorable à l’égalité et à l’équité ; instaurer une approche sous-régionale des actions en faveur de l’égalité des sexes et des droits humains ; accroître la participation/le leadership des femmes ; garantir un accès équitable à une éducation de qualité et une réponse aux préoccupations sociales et culturelles des femmes ; favoriser le développement économique et la participation équitable des femmes et améliorer la protection légale des hommes et des femmes.

Le cadre stratégique de la CEDEAO pour les élections vise à améliorer la participation et la représentation politiques des femmes conformément au Mécanisme (1999) et au Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance et d’autres conventions et traités internationaux pertinents.

Le Plan d’action régional de la CEDEAO de lutte contre les Fistules Obstétricales (FO) en Afrique de l’Ouest a été élaboré grâce à un processus participatif qui a connu l’implication de l’ensemble des acteurs engagés dans les réponses nationales à la problématique des FO dans tous les Etats membres de la CEDEAO.

 

Les organes/sous -régional assurant la protection des droits des femmes 

  • Centre de la CEDEAO pour le Genre et le Développement (EGDC) (2003)

Le Centre de la CEDEAO pour le Genre et le Développement a été créé en 2003 par la décision A/DEC 16/1/03 de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO de doter la CEDEAO d’une institution spécialisée sur genre et le développement. Le Centre est placé sous l’autorité du bureau du Commissaire aux Affaires Sociales et Genre. Le EGDC est responsable de la promotion de l’égalité et de l’équité entre les sexes dans la région et de la mise en œuvre des politiques et des plans d’action en faveur de l’égalité des sexes au niveau décentralisé.
Le EGDC a les rôles et objectifs suivants :


  • Mobiliser les femmes et leur donner les moyens de participer activement au processus
    d’intégration régionale ;

  • Intégrer le genre dans les institutions et les Etats membres de la CEDEAO ;

  • Collaborer avec les États membres à la mise en œuvre de la politique et du plan
    stratégique en matière d’égalité des sexes ;

  • Mener la recherche sur les questions de genre ;
    § Collaborer avec les États Membres pour recueillir, rassembler et analyser des données
    ventilées par sexe ;

  • Mener des activités de sensibilisation, de formation et de renforcement des capacités dans
    les Etats membres ;

  • Jouer un rôle de plaidoyer ;

  • Mettre en réseau et former des partenariats avec la société civile ;

  • Diffuser l’information par le biais de divers médias, y compris un bulletin d’information

Agenda des évenements

Newsletter

Dernier bulletin d'information

Newsletter N°90 Avril 2022

Abonnez-vous à notre newsletter

INSTRUMENT POLITIQUES – Au niveau Sous Régional